Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2021 4 06 /05 /mai /2021 07:48
Homélie du 6e Dimanche de Pâques - Année B

 

 

Les Mots Croisés

 

 

     Nous le savons, les mots croisés comportent deux dimensions, l'une étant horizontale et qui va de la gauche vers la droite, et l'autre, verticale, qui elle se dirige du haut vers le bas. Souvent, lorsque nous ne trouvons pas un mot particulier sur la grille, parce qu'il est plus difficile, nous nous aidons des lettres déjà obtenues sur l'autre dimension. Ces lettres déjà acquises nous disent si nous sommes sur une bonne piste ou non, avec telle ou telle autre proposition. Il s'agit là de la manière commune avec laquelle nous résolvons, nous solutionnons les énigmes des mots croisés.

 

     Aujourd'hui, j'ai un peu le sentiment que Jésus nous explique que la vie humaine est comme un immense jeu de mots croisés, avec ses deux dimensions, l'une horizontale et l'autre verticale. Et c'est en tenant bien en main ces deux dimensions que nous pouvons nourrir l'espoir de surmonter les énigmes et les épreuves inévitables, liées à cette vie qui est la nôtre. Une seule dimension n'est pas suffisante afin de pouvoir dépasser les impasses et les blocages, et de nous permettre de nous épanouir de la vraie joie qui devrait toujours nous habiter. Parfois, il nous faut réfléchir, méditer et travailler la dimension horizontale de la vie en société, celle qui nous lie les uns avec les autres. Mais à d'autres moments, c'est au tour de la dimension verticale, celle qui nous lie à Dieu, d'intervenir et de prendre le relais, afin qu'elle puisse nous offrir de quoi surpasser les impasses, les blocages qui pourraient survenir. En effet, c'est en considérant ces deux dimensions ensemble, que nous pouvons avoir plus de chance de résoudre la grande énigme de la vie et de surmonter ses épreuves.

 

     La dimension horizontale est donc celle qui nous unit les uns aux autres. Jésus nous demande aujourd'hui d'être unis les uns aux autres par l'amour, et c'est le sens de son commandement que nous venons d'entendre « aimez-vous les uns les autres ». La vie en société nécessite des ponts qui nous relient ensemble, il nous est demandé de les construire, de les bâtir. La vie en société nécessite des mots qui nous unissent ensemble comme le font les ponts, et il nous est demandé de les chercher de tout notre cœur, il nous est demandé de les trouver, de les utiliser et d'en vivre.

 

     Cependant, la vie ne s'épuise pas avec cette dimension horizontale. Le service envers le prochain, pour aussi généreux et désintéressé qu'il puisse-t-être, peut par exemple, nous porter vers l'épuisement. Il est des énigmes et des épreuves qui surgissent dans la vie, et qui ne seront surmontées qu'à l'aide d'une relation authentique avec Dieu, Lui, qui nous offre à chaque instant la vie, le mouvement et l'être. Il ne nous faut pas seulement des ponts qui nous unissent les uns aux autres, il nous faut aussi des échelles qui nous unissent à Dieu. Il nous est ainsi nécessaire de chercher, de trouver et d'utiliser les mots qui nous lient et qui nous associent avec Dieu. C'est ainsi que Jésus précise comment et pour quoi nous devons aimer nos prochains, et il le formule ainsi : « aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés ! » Les mots qui nous unissent ensemble doivent comporter les mêmes lettres que le lettres des mots qui nous unissent avec Dieu. Jésus nous a aimé de la même manière qu'il est aimé de son Père, et c'est de cette façon que nous sommes invités à nous aimer les uns les autres. Il est des blocages dans la charité envers le frère, des angoisses existentielles qui ne pourront être surmontées qu'en regardant vers le haut, avec le secours de la foi, comme par exemple avec la prière du chapelet, qui nous permet de manière efficace de se rappeler de l'amour de Dieu et de la Vierge Marie, pour chacun d'entre nous, et d'y demeurer.

 

     Dieu est amour. Et l'amour pour être complet, est à la fois horizontal et vertical. Il dessine ainsi une croix. La croix, c'est la grille chrétienne sur laquelle s'inscrivent nos mots croisés, nos mots en croix, c'est-à-dire nos mots en forme de croix, et qui, comme les ponts, nous unissent les uns aux autres, et qui, comme les échelles nous permettent de monter vers le ciel. Cherchons, trouvons et vivons de ces mots. Aimons-nous les uns les autres, comme Jésus nous a aimés.

 

 

Homélie du 6e Dimanche de Pâques - Année B

 

6e Dimanche de Pâques – Année B

 

Dimanche de l'Expansion Missionnaire

 

 

1. Actes 10 : « Même sur les nations païennes, le don de l'Esprit Saint avait été répandu. »

 

2. Psaume 97 : « Le Seigneur a fait connaître sa victoire, et révélé sa justice aux nations ! »

 

3. 1Jean 4, 7-10 : « Dieu est amour. »

 

4. Jean 15, 9-17 : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires